Qui sommes nous ?

C’est reparti pour 4 mois en 2020 !

On en rêvait depuis un bout de temps, et nous voici repartis pour un beau voyage de 4 mois !
Le premier projet nous emmenait découvrir la route de la soie pendant 6 mois.
Les circonstances en ont décidé autrement. Cette fois, ce sont l’Inde, le Népal et l’île de Sulawesi en Indonésie que nous allons découvrir.

La grande différence avec le Tour du Monde, c’est que nos garçons sont devenus ados. La bonne nouvelle, c’est qu’ils se réjouissent autant que nous de nous retrouver tous les 5 sur les chemins de l’aventure !

Nous reprenons donc notre cher blog. Un grand saut dans le temps !


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Tour du Monde en 2012-2013

La décision a été prise en janvier...
Auparavant, l’envie est montée petit à petit pour devenir une évidence. Depuis 8 mois, nous nous préparons à plonger dans le grand bain de l’aventure à 5 autour du monde.
Après de nombreuses soirées à explorer les blogs, les livres de voyage, à dresser la to do list d’avant le départ, à recueillir les bons plans des copains, le puzzle s’est assemblé et nous voici prêts à décoller dans quelques jours.

Nous avons veillé à préparer l’essentiel, mais pas plus, pour laisser place aux rencontres et opportunités que nous découvrirons au fil du temps.

Notre état d’esprit avant le départ ?

Un mélange d’excitation, de (bon) stress, mais aussi de sérénité. Pour les enfants, comme pour nous, tout semble encore assez irréel...

Nos motivations ?

Pour Céline, c’est la perspective de vivre une année intense en rencontres, en paysages époustouflants, de mettre en œuvre cet esprit d’ouverture que nous souhaitons donner à nos enfants.

Pour Jérome, c’est de pouvoir prendre son temps, se retrouver en famille, partager des moments de découverte et s’amuser tous les 5 !

Pour Antonin, c’est découvrir les autres écoles dans le monde et aussi la Nouvelle-Zélande parce que c’est à l’autre bout du monde par rapport à la France

Pour Basile, c’est de découvrir des animaux qu’on ne connaît pas en France. Dis, tu crois qu’on verra des toucans ?

Pour Gaspard, c’est d’aller en Australie voir des kangourous, comme Pierre a dit au centre de loisirs...

Quelques mercis en vrac...
non exhaustifs

Justine et Perrine pour la réalisation du site, Jean-Christophe pour son aide à vaincre la peur de l’avion de Basile, Christophe pour le prêt de tous les guides, Cécile et Eric pour les précieux conseils sur leur expérience de tourmondistes, les enseignantes des écoles des enfants pour leur motivation à partager notre aventure, Emmanuel pour les photos de la soirée parisienne...