Malborough
vendredi 15 mars
  • JPEG - 192.3 ko
  • JPEG - 277.2 ko
  • JPEG - 260 ko
  • JPEG - 235.4 ko
  • JPEG - 264.5 ko
  • JPEG - 244.8 ko
  • JPEG - 229.7 ko
  • JPEG - 335.6 ko
  • JPEG - 340 ko
  • JPEG - 269.3 ko
  • JPEG - 163.1 ko
  • JPEG - 178.3 ko
  • JPEG - 273 ko
  • JPEG - 149.6 ko
  • JPEG - 237.2 ko
  • JPEG - 240.9 ko
  • JPEG - 193.2 ko
  • JPEG - 210.4 ko
  • JPEG - 212.6 ko
  • JPEG - 162.6 ko
  • JPEG - 391 ko
  • JPEG - 348.9 ko
  • JPEG - 302.1 ko
  • JPEG - 203.1 ko
  • JPEG - 331.5 ko
  • JPEG - 180 ko
  • JPEG - 195.1 ko
  • JPEG - 182.1 ko
  • JPEG - 218.2 ko
  • La région de Malborough est un mélange entre une zone très agricole avec de nombreuses exploitations vinicoles et les Malborough Sounds qui sont un ensemble de vallées submergées par les eaux qui sont devenues un ensemble d’îles et de baies au nord-est de l’île du sud. Picton est la ville la plus proche de ces îles.

    De Kaikoura à Picton, nous avons suivi la côte est. En chemin, nous nous sommes arrêtés pour observer une colonie de phoques avec en particulier de très nombreux bébés qui s’amusaient dans des piscines naturelles dans les rochers. Bien mignons… Et 40 kilomètres avant d’arriver à Picton, nous avons choisi de suivre la scenic route, qui serpente à travers les montagnes, sur une route étroite de graviers, le long de baies cachées aux couleurs incroyables. Il y a là des maisons complètement isolées avec des vues magiques sur la mer. Décoiffant !

    Nous nous sommes offerts une après-midi en bateau dans le Queen Charlotte Sound pour aller à la rencontre des oiseaux et animaux marins du coin. Nous avions déjà fait une petite croisière du même type à Akaroa qui était déjà fantastique. Celle-ci l’était tout autant, voire plus… Nous avons vu des bottlenose dolphins, les mignons Hector’s dolphins, des phoques, un blue penguin, des raies, des oiseaux endémiques (robins, bellbirds, south island saddlebacks, spotted shags, australasian gannets…). Les dauphins en particulier jouaient autour du bateau, c’était vraiment magique de les voir onduler et sauter autour de nous. Nous nous sommes arrêtés sur l’île Motuara, qui est une île protégée par le DOC. Les oiseaux y sont particulièrement préservés car tous les rongeurs en ont été éradiqués. Il y a en particulier sur cette île des kiwis qui peuvent y grandir sans prédateurs. Nous ne les avons pas vus, car ces oiseaux (qui ne volent pas) ne vivent que la nuit. L’objectif est de maintenir cette île avec son éco-système précédant l’arrivée des colons européens qui ont amené toutes sortes d’animaux devenus des prédateurs (oppossums, chats, chiens, rats, souris etc…).

    Commentaires

    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)