De Hokitika à Kaikoura, de la côte ouest vers la côte est
mercredi 13 mars
  • JPEG - 185 ko
  • JPEG - 232.5 ko
  • JPEG - 226.5 ko
  • JPEG - 127.6 ko
  • JPEG - 121.1 ko
  • JPEG - 257.4 ko
  • JPEG - 282.4 ko
  • JPEG - 270.8 ko
  • JPEG - 398.1 ko
  • JPEG - 321.6 ko
  • JPEG - 262.9 ko
  • JPEG - 180.9 ko
  • JPEG - 142.8 ko
  • JPEG - 190.3 ko
  • JPEG - 246.3 ko
  • JPEG - 241.4 ko
  • JPEG - 274.7 ko
  • JPEG - 213 ko
  • JPEG - 273.3 ko
  • JPEG - 300.3 ko
  • JPEG - 134.6 ko
  • JPEG - 131.8 ko
  • Nous pensions trouver sur la west coast un temps très venté et pluvieux, mais l’été s’étire en longueur et a été particulièrement sec cette année. Résultat : un temps radieux ! Il fait beau et chaud dans la journée. Par contre, la nuit, la température chute, et nous sommes contents d’être en camping-car plutôt que sous la tente.

    Nous avons donc continué à longer la côte sauvage. Mais les passages pour la rejoindre sont peu nombreux et étroits, car la route principale est à environ 5-6 kilomètres de la côte le plus souvent. Nous en avons choisi un pour passer la nuit. C’est son nom qui nous a attirés : Kakapotahi, joli, non ? Encore une fois tout seuls au bord de notre plage jonchée de morceaux de bois échoués là… Toujours le même plaisir à voir le coucher du soleil, le ciel étoilé et le lever du soleil. Et c’est un délice le matin, de prendre le petit déjeuner face à la mer, et avec les moutons et les vaches pour seuls voisins.

    A quelques kilomètres de là, nous avons rejoint Hokitika qui est connue pour son exploitation de la greenstone, la jade avec toutes les nuances de vert. Les bijoux en jade sont en général sculptés suivant les formes traditionnelles maori. Les maori l’appellent « pounamu ». Après leur période « chercheurs d’or », les enfants se sont mis à essayer de trouver de la jade dans les cailloux de la plage ou des torrents. Sans succès, mais nous avons maintenant quand même une jolie petite collection de pierres. Je ne sais pas encore ce que nous allons en faire…

    Nous avons ensuite repris la direction de l’intérieur des terres pour rejoindre Hanmer Springs. Des paysages toujours splendides sur le trajet. Nous avons choisi de passer par le Lewis Pass. Cette route traverse une immense forêt (Victoria) dans un relief de montagne. Pour la nuit, nous nous sommes arrêtés dans un camping du DOC, où nous avons discuté avec des franco-belges en vadrouille depuis 1 an en Nouvelle-Zélande, qui nous ont donné des tuyaux pour notre séjour dans l’île du Nord. Les sandflies se sont rappelées à notre bon souvenir. Impossible de rester dehors avant la nuit noire. C’est à la tombée de la nuit qu’elles sont les plus actives. Nous avons d’ailleurs découvert que leurs piqûres sont bien plus tenaces que celles des moustiques. Ça gratte encore 4 ou 5 jours après, et les boutons restent bien gonflés. C’est infernal !

    Hanmer Springs est une petite ville thermale, avec en particulier un complexe de hot pools. Une quinzaine de piscines d’eau thermale plus ou moins chaudes en extérieur. Nous y sommes arrivés vers 10h. Certes, il faisait très beau mais aussi très très frais… C’était bon de se réchauffer dans un bain à 40°. Comme c’est très bien conçu pour toute la famille, pendant que les parents se prélassent dans les hot pools, les enfants s’amusent dans les toboggans aquatiques. Bref, une bonne matinée !

    Et l’après-midi, nous avons repris la route pour se poser à Kaikoura pour la nuit, face à la plage. Nous y avons rencontré Camille qui voyage seule depuis quelques mois. Causette le soir, petit déjeuner ensemble le matin. C’était bien sympathique.

    Au fait, sur les photos, il y a 1 coucher de soleil et 1 lever de soleil : coucher sur la côte ouest et lever sur la côte est...

    Commentaires
    TIGER
    - 19/03/2013

    "Au fait, sur les photos, il y a 1 coucher de soleil et 1 lever de soleil : coucher sur la côte ouest et lever sur la côte est..."

    Et ben le mois dernier c’était pareil porte d’Orléans quand j’arrivais le matin effet levé de soleil et quand je partais le soir effet couché de soleil avec le perif en prime ... alors camembert :)

    - 24/03/2013

    Bonjour,
    ces pools à 40° seraient tout à fait à mon
    goût !
    J’ai aperçu un panneau indicateur avec Cheviot , je pense qu’ils s’agit de l’endroit où l’on trouve les chèvres à la célèbre laine
    légère et chaude , non ?
    Françoise et JClaude


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)