Mount Eccles, Grampians et Mount Buangor
dimanche 17 février
  • JPEG - 303.1 ko
  • JPEG - 307.7 ko
  • JPEG - 278.1 ko
  • JPEG - 444.7 ko
  • JPEG - 361.9 ko
  • JPEG - 389.2 ko
  • JPEG - 267.6 ko
  • JPEG - 251.6 ko
  • JPEG - 552.7 ko
  • JPEG - 202.1 ko
  • JPEG - 192.5 ko
  • JPEG - 88.5 ko
  • JPEG - 222.2 ko
  • JPEG - 348.7 ko
  • JPEG - 274.6 ko
  • JPEG - 397.6 ko
  • JPEG - 226.4 ko
  • JPEG - 340.9 ko
  • JPEG - 326.7 ko
  • JPEG - 198.5 ko
  • JPEG - 237 ko
  • JPEG - 223.2 ko
  • JPEG - 306.8 ko
  • JPEG - 314.8 ko
  • JPEG - 304.4 ko
  • JPEG - 523.5 ko
  • JPEG - 182.6 ko
  • JPEG - 318.6 ko
  • JPEG - 154.1 ko
  • JPEG - 268.9 ko
  • Ces quelques jours dans les parcs nationaux ont été un festival de rencontres avec les animaux australiens. Kangourous, koalas, oiseaux, echidna, opossum, serpent, émeu, c’était incroyable ! Côté oiseaux, nous sommes désormais incollables sur les cris et vols des laughing kookaburras, des cockatoos, des black cockatoos, des magpies, des crimson rosellas (perroquets rouges et bleus), des corbeaux. Autant nous avons observé les papillons en Asie, autant ce sont les oiseaux qui ici nous émerveillent.

    Dans chacun de ces parcs, nous avons dormi dans un camping géré par les rangers du parc. Difficile d’être plus au cœur de la nature ! Sur les 4 nuits, nous en avons passé 3 quasiment tous seuls… Recherche de bois dans la forêt, barbecue, soirée autour du feu sous les étoiles (et même les étoiles filantes !), observation des animaux (et devoirs aussi au grand regret des enfants…), voilà nos activités à partir de la fin d’après-midi. Ah, nous avons aussi assisté à un orage monumental juste au-dessus de nos têtes, bien au chaud dans notre logis : les chemins du « camping » était devenus de vrais cours d’eau !

    Pendant ces quelques jours, nous avons marché dans le cratère d’un volcan endormi depuis 6500 ans, désormais envahi par la végétation autour d’un lac (Mount Eccles). Nous avons trempé nos pieds dans une magnifique cascade (Mackenzie Falls), profité de points de vue époustouflants (Reed Lookout et Balconies), vu d’anciennes inscriptions aborigènes (Benjil’s shelter) dans les Grampians. Nous avons marché vers une cascade que nous n’avons jamais trouvée dans le Mount Buangor Park (pour cause, elle était complètement à sec en cette saison !). L’Etat du Victoria a subi d’importants incendies de forêts ces dernières années. Le paysage en garde encore beaucoup de traces, avec des troncs noircis, mais aussi des sous-bois qui repoussent bien. Ah, j’oubliais ! L’odeur de ces forêts… C’est certainement l’eucalyptus qui leur donne un si agréable parfum.

    Cette région est aussi une région vinicole. Nous avons visité la cave d’un célèbre vigneron de coin, goûté et acheté un shiraz (Best’s). Pour les oenophiles, un des cépages de ce vignoble est le pinot meunier, très probablement l’un des plus anciens du monde, puisqu’il date d’avant l’invasion du phyloxera en Europe…

    Commentaires
    Françoise
    - 21/02/2013

    Nous vous assaillerons de questions à votre retour afin de mieux connaître la
    faune australienne, avec peut-être des dessins des enfants pour illustrer ! Françoise et JClaude


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)