Battambang à l’ouest du Cambodge
mardi 22 janvier
  • JPEG - 179.6 ko
  • JPEG - 329.7 ko
  • JPEG - 290.4 ko
  • JPEG - 174.7 ko
  • JPEG - 303.4 ko
  • JPEG - 220.1 ko
  • JPEG - 310.6 ko
  • JPEG - 221.5 ko
  • JPEG - 234.4 ko
  • JPEG - 276.5 ko
  • JPEG - 379.8 ko
  • JPEG - 221.9 ko
  • JPEG - 135.6 ko
  • JPEG - 159.6 ko
  • JPEG - 93.1 ko
  • JPEG - 107.7 ko
  • JPEG - 122.5 ko
  • JPEG - 125.4 ko
  • JPEG - 179.8 ko
  • JPEG - 176.1 ko
  • JPEG - 166.9 ko
  • JPEG - 257.4 ko
  • Nous avons respecté au Cambodge notre souhait initial de rester au moins 5 jours dans le même endroit pour prendre nos marques. C’est ce que nous avons fait à Battambang où nous avons vraiment pris notre temps. Nous avons notamment passé 3 nuits dans une guest house tenue par un couple franco-cambodgien, « chez Sam ». C’était agréable d’y trouver une atmosphère « comme à la maison ».

    Battambang est la 2ème ville du pays avec 180 000 habitants. Le centre est facile à visiter à pied. On y trouve des maisons d’architecture coloniale. Le vieux marché date de 1936 et a été construit par le même architecte que le marché central de Phnom Penh. En déambulant dans un des temples, nous avons croisé un moine avec lequel nous avons discuté un bon moment. Il nous a expliqué qu’il est moine depuis 10 ans. C’est le moyen pour lui de pouvoir étudier. Il suit un double cursus peu banal : bouddhisme et… marketing ! Il a hâte de pouvoir quitter son statut de moine qui certes lui permet d’étudier, mais qui l’oblige à respecter les règles de sa religion. Nous avons compris qu’il avait tout simplement besoin de s’amuser ! Un 2ème moine nous a abordés, cette fois parce qu’il est en train d’apprendre le français. Il a demandé à Jérome de lire certains chapitres de son livre et de l’enregistrer pour entendre un accent correct !

    En 1994, d’anciens refugiés à la frontière thaïlandaise au moment de la guerre civile ont créé Phare Ponleu Selpak, une association qui a pour but d’aider les enfants à s’épanouir et sortir de leur quotidien difficile par l’intermédiaire d’activités artistiques. Aujourd’hui, Phare Ponleu Selpak donne des cours d’arts visuels, de théâtre, de musique et de cirque à 600 enfants. Des spectacles de cirque sont donnés 2 ou 3 fois par semaine dans un chapiteau sur le site de l’école. L’énergie dégagée par ces jeunes artistes est incroyable, on voit leur bonheur de se représenter en public ! Nous avons tellement aimé le 1er spectacle que nous y sommes retournés une seconde fois. Même Antonin est monté sur scène !

    Nous avons aussi fait un petit trajet en « bamboo train ». C’est un petit train constitué d’un plateau de bambou sur des essieux avec un petit moteur, qui circule sur une voie de chemin de fer. Il servait auparavant de moyen de transport de matériel ou de passagers entre 2 villages. Aujourd’hui, c’est avant tout une attraction touristique (même si nous avons transporté sur le nôtre un garçon qui partait pêcher…). La particularité de ce train est qu’il est très facilement démontable puisqu’il circule sur des rails à voie unique : quand on en croise un autre, il faut le démonter et se mettre sur le côté pour laisser passer le train d’en face. Les enfants ont beaucoup aimé rouler avec ce train qui doit filer à 30km/heure maximum, mais quelle impression de vitesse !

    Enfin, nous avons aussi visité en vélo le village de Vat Kor. Il reste dans ce village une vingtaine de maisons anciennes sur pilotis qui datent du tout début du XXème siècle. Elles ont été à peu près épargnées par les Khmers Rouges.

    En chemin, nous avons discuté avec une dame cambodgienne qui avait appris le français avant 1975. Il lui en reste quelques mots, et elle était contente de s’y remettre avec nous. Elle nous a expliqué qu’elle a 9 enfants, que ses parents ont été tués par les Khmers Rouges. Elle nous a fait sourire en nous citant par cœur et quasiment sans accent une phrase qu’elle a dû répéter des milliers de fois à l’école : « J’aime le travail manuel car c’est une source de développement pour mon pays. »

    Ainsi se terminent nos 3 semaines au Cambodge qui sont passées beaucoup trop vite à notre goût…

    Commentaires
    gregory epl
    - 28/01/2013

    Bonjour à tous ,

    J’espère que vous allez bien et que votre voyage se poursuit à merveille. Je viens vous remercier pour votre cadeau la marionnette du viet nam. Pour répondre à Céline le dernier cadeau c’était une jolie petite pochette porte monaie. Ici à la bibliothèque nous allons commencer notre aventure Philippe Corentin et au CLAP nous allons faire des déguisements "sakapain" kangourous, koalas, emeux, et serpents sur des dessins australiens....... gros bisous à tout le monde Grégory

    Marjo et Baba
    - 29/01/2013

    Ouah !!! ça décoiffe, je viens seulement de voir votre périple depuis mois et c’est une belle aventure pour nous aussi les lecteurs
    On vous embrasse bien fort et on pense fort à vous
    J’ai hâte de découvrir l’australie et la nouvelle zélande ;
    Marjorie, Laurent Céleste et Charlotte

    - 2/02/2013

    Bonjour tous les 5 ,
    votre voyage est toujours aussi riche en découvertes .
    Une question : que fait cet homme avec ce gros morceau de corail que vous présentez à la fin des photos sur le Cambodge ? N’est-il pas interdit de sortir du corail de la mer ?
    Merci pour ce journal de voyage pétillant
    de vie ( récits et photos )
    Bises à tous
    Françoise et JClaude


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)