Muang Khua sur la Nam Ou
samedi 1er décembre
  • JPEG - 677.8 ko
  • JPEG - 278.9 ko
  • JPEG - 321.4 ko
  • JPEG - 232 ko
  • JPEG - 373.1 ko
  • JPEG - 303.5 ko
  • JPEG - 402.5 ko
  • JPEG - 253.7 ko
  • JPEG - 277.2 ko
  • JPEG - 279.3 ko
  • JPEG - 338.3 ko
  • JPEG - 173.7 ko
  • JPEG - 257.1 ko
  • JPEG - 292.6 ko
  • JPEG - 363.7 ko
  • JPEG - 278.9 ko
  • JPEG - 270.2 ko
  • JPEG - 247.2 ko
  • JPEG - 416.2 ko
  • JPEG - 266.2 ko
  • JPEG - 497.5 ko
  • JPEG - 225.6 ko
  • JPEG - 439.4 ko
  • JPEG - 430.1 ko
  • JPEG - 249 ko
  • JPEG - 345.1 ko
  • JPEG - 314.7 ko
  • Oups, il manquait un bout de l’article où vous retrouverez la nature de la magnifique peau poilue en dernière photo !...

    C’est encore une nouvelle expédition pour arriver à Muang Khua par bateau… Le départ en bateau se fait d’un petit village à 21 km de Phongsali : Hat Sa. Pour arriver à Hat Sa, nous avons dû prendre un tuk-tuk qui nous a emmenés jusqu’à la gare routière de Phongsali, puis un bus qui descend les 21 km de route de montagne en lacets en plus d’1 heure jusqu’à la rivière. Les médicaments anti-mal des transports ne nous quittent plus désormais !

    Le bateau qui nous attend est un petit bateau long et étroit où nous étions une vingtaine + les bagages. Dans ce genre de transport, il faut oublier le confort. Nous étions assis sur des planchettes en bois tout recroquevillés pendant 5h30 ! Mais le trajet vaut la peine. Nous avons suivi le cours de la rivière, encaissée entre les montagnes recouvertes de forêts, bordée de temps à autres de petits villages. Dans l’un d’entre eux, certains passagers du bateau en ont profité pour acheter de la peau de buffle toute poilue. Pas très tentant ! Le conducteur du bateau a su traverser les rapides ou les zones rocheuses en vrai pro. Nous étions au passage souvent arrosés ! Arrivés à Muang Khua, nous étions contents de pouvoir enfin nous mettre debout…

    Muang Khua est un village au confluent de deux rivières : la Nam Ou et la Nam Phak. Pour atteindre notre guest-house, nous devons traverser un joli pont suspendu (pour les piétons, vélos et motos). Le propriétaire de la guest-house prépare à dîner pour ses convives le soir. Nous avons eu un repas délicieux presque gargantuesque, accompagnés de français, d’allemands et d’un couple de canadiens qui voyagent en vélo. Certains venaient de traverser la frontière avec le Vietnam, d’autres allaient le faire, car Mong Khua est un arrêt obligé vers/depuis Dien Bien Phu. Nous avons d’ailleurs poursuivi un bout de notre parcours avec Audrey et Jonathan qui voyagent déjà depuis 9 mois…

    Nous avons profité de nos 2 jours ici pour nous promener dans les chemins, dans les ruelles, et au bord de la rivière avant de reprendre le bateau pour Muang Ngoi… Cette étape à Muang Khua nous a bien plu.



    NB : Ca y est, c’est réparé ! Vous pouvez à nouveau laisser un commentaire si vous le souhaitez...

    Commentaires
    Lepoixxxx
    - 6/12/2012

    Comme la BIrmanie les photos sont magiques un vrai dépaysement , on pense à vou s bye
    ( il neige à PAris cette nuit...)

    sandrine et david
    - 7/12/2012

    Les 3 petits aventuriers avec leur sac-à- dos... Très chou ! Bisous enneigés de Strasbourg !

    Famille Vaslin
    - 7/12/2012

    Oups ! Cékoidon la dernière photo ? De la peau de cochon noir poilu ???

    - 7/12/2012

    Que représente la dernière photo ? de la peau de sanglier avec tous ses poils ? ou est-ce l’épiderme d’un autre animal ?
    Et que font-ils de cet épiderme aux poils durs ? Je suis curieuse de savoir .
    Bises à tous .
    Françoise

    Patrick, Julie et Katell
    - 8/12/2012

    Hey, je vois que vous avez sorti vos pulls et manteaux.. Chez nous il fait froid.... et tonton râle après le temps houleux de Bretagne !
    Bises à vous,
    Julie Katell et Partick ( c’est Julie qui a écrit)
    ( Post Scriptum : J’ai mis Tonton pour Patrick)


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)