Phayao au bord du lac
dimanche 18 novembre
  • JPEG - 269.7 ko
  • JPEG - 281.3 ko
  • JPEG - 134.7 ko
  • JPEG - 101.1 ko
  • JPEG - 136.1 ko
  • JPEG - 404.6 ko
  • JPEG - 323.1 ko
  • JPEG - 190.6 ko
  • JPEG - 414.2 ko
  • JPEG - 294.1 ko
  • JPEG - 281.3 ko
  • JPEG - 264.5 ko
  • JPEG - 283.4 ko
  • JPEG - 306.5 ko
  • JPEG - 282.9 ko
  • JPEG - 198.7 ko
  • JPEG - 179.8 ko
  • JPEG - 138.9 ko
  • JPEG - 244.2 ko
  • JPEG - 276.3 ko
  • JPEG - 238.4 ko
  • JPEG - 198.8 ko
  • JPEG - 163.2 ko
  • JPEG - 277 ko
  • JPEG - 260.6 ko
  • JPEG - 376.2 ko
  • Apres Chiang Mai, nous avons choisi une petite ville en dehors des circuits touristiques classiques du nord de la Thaïlande. Et en effet, on peut compter sur les doigts d’une main le nombre de « blancs » croisés à Phayao (il faut prononcer Payao). En réalité, ce sont plutôt des touristes thaïlandais qui semblent venir à Phayao. Cette petite ville de 20 000 habitants se situe au bord d’un lac paisible entouré de montagnes. Il est d’ailleurs très étonnant que ce lac ne soit pas davantage exploité. Nous avons dû y voir 2 barques de pêcheurs et c’est presque tout, aucune activité nautique, pas de baignade...

    Dans la journée, Phayao est très paisible avec son marché, ses allées bordées d’arbres. En revanche, le soir, elle s’anime avec des concerts de pétards et feux d’artifice sur la promenade au bord du lac. Et le ciel s’illumine de lampions qui s’envolent avec le vent. Pour les thaïs, envoyer un lampion dans les airs porte chance et bonheur, et permet aussi d’évacuer les mauvaises choses. Et nous nous y sommes mis, nous aussi, à envoyer des lampions ! Ils font presque la taille des enfants pour certains… C’est aussi le soir qu’un marché s’installe dans la rue principale du centre avec des petites échoppes ambulantes qui servent pad thaï, soupes, currys, brochettes, beignets… Beaucoup d’habitants s’y retrouvent autour de petites tables installées sur le trottoir. Nous avons aussi testé un restaurant très fréquenté de la ville : chaque table y fait son propre barbecue/bouillon pour y cuire de la viande, du poisson, des crevettes, des légumes… On s’est régalés !

    Bien sûr, Phayao abrite quelques temples bouddhistes, dont le plus grand au bord du lac présente un très grand bouddha de 18 mètres. Le 2ème temple le plus notable de la ville est un temple qui a été englouti au moment de la création de ce lac artificiel. Le bouddha de ce temple en a été extrait et est désormais visible sur une barge au milieu du lac, accessible avec une petite barque (une des rares attractions de la ville !).

    Ici, quasiment personne ne parle anglais, nous avons dû user de gestes, de dessins et de sourires pour nous faire comprendre ! Mais nous y sommes arrivés… Nous avons par exemple tous les 5 expérimenté le massage thaï chez une masseuse qui était d’autant plus surprise de masser des enfants. D’ailleurs Antonin, Basile et Gaspard ont beaucoup apprécié. Ils ont dû avoir une version un peu édulcorée du massage thai, qui était parfois bien douloureux pour Jérome et moi ! A Phayao, Gaspard est repassé chez le coiffeur pour une coupe bien courte cette fois. A priori, le coiffeur birman à Mandalay pensait que Gaspard était une fille et n’avait donc pas osé trop couper ses cheveux !

    Ces quelques jours à Phayao nous ont permis de voir un côté moins touristique de la Thaïlande. C’est agréable de se permettre ce genre d’escale, puisque nous ne sommes pas pressés par le temps !

    Commentaires
    Numero 6
    - 20/11/2012

    Mais vous avez manger des cafards ou vous êtes dégonflé ?
    Bises
    Jean

    Cous’Julie
    - 20/11/2012

    Réaction : C’est joooooliii :)
    Pense’ fort à vous......


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)