Pai, 10 ans après
dimanche 11 novembre
  • JPEG - 271.1 ko
  • JPEG - 249.8 ko
  • JPEG - 251.4 ko
  • JPEG - 222.5 ko
  • JPEG - 367 ko
  • JPEG - 357.1 ko
  • JPEG - 393.2 ko
  • JPEG - 357.4 ko
  • JPEG - 350 ko
  • JPEG - 399.2 ko
  • JPEG - 390 ko
  • JPEG - 223.9 ko
  • JPEG - 304.8 ko
  • JPEG - 211.9 ko
  • JPEG - 295.6 ko
  • JPEG - 258.4 ko
  • JPEG - 200.3 ko
  • JPEG - 272.6 ko
  • JPEG - 148.3 ko
  • Notre trajet vers Pai a commencé par une nuit en bus très confortable entre Bangkok et Chiang Mai. Arrivés à Chiang Mai au petit matin, nous avons tout de suite pris un mini-bus en direction de Pai pour 4 heures de route, mais pas n’importe quelle route ! Un nombre de virages incroyable avec un chauffeur qui connait tellement la route par cœur qu’il aborde tous ces virages sans aucune douceur… Les estomacs des enfants n’ont pas résisté longtemps et nous avons épuisé pendant ce trajet notre réserve de 6 sacs plastiques ! C’est donc éreintés et soulagés que nous sommes arrivés à Pai après ce trajet épique.

    Jérome a connu Pai il y a 10 ans, mais le Pai d’il y a 10 ans a peu à voir avec celui d’aujourd’hui… Il y a 10 ans, c’était un petit village tranquille du nord de la Thaïlande avec des rues en terre battue, qui vivait avant tout de l’agriculture. C’était un rendez-vous discret de routards. Aujourd’hui, c’est toujours un lieu plutôt routard, entouré de montagnes, mais le tourisme est devenu l’activité plus que majeure de Pai. En ce moment, il doit y avoir peut-être 10 fois plus de touristes que de locaux. En décembre-janvier, il semble que ce soit bien pire car Pai a la cote même auprès des thaïs de Bangkok qui y viennent en vacances. Malgré la présence de nombreux bars, le village reste quand même plutôt paisible. Chaque soir, un énorme marché pour touristes s’installe avec quantités de souvenirs et surtout de tee-shirts à vendre. On y trouve aussi de nombreux petits stands de restauration où nous nous sommes régalés particulièrement de brochettes de poulet, de fruit shakes (un mélange de fruits frais, de glace pilée, de sucre et d’eau), de maïs…

    Pour s’évader du village, il suffit de louer un scooter. Et ça y est, je m’y suis enfin mise ! Jérome avec 2 enfants, et moi avec 1, c’est parfait pour arpenter la campagne environnante en toute liberté ! Nous avons par exemple rejoint une source d’eau chaude (toujours trop chaude pour s’y baigner, on peut même y faire cuire des œufs !) et la cascade Mor Paeng où nous étions tous heureux de nous baigner et jouer dans les courants. Un bon rafraichissement alors qu’il fait plus de 30°… (je sais, c’est indécent de dire ça alors qu’il fait plus que frais en France !...)

    Un moment amusant du séjour à Pai a été l’attraction touristique par excellence : la balade à dos d’éléphant… Un grand classique mais qui était aussi une grande première pour nous. L’expérience a été diversement appréciée par les différents membres du Globe des 5 : Basile et Antonin ont adoré, Gaspard a hurlé. Il faut dire que le passage par la rivière avec l’éléphant qui s’assoie dans l’eau et fait basculer son chargement (c’est-à-dire nous) dans l’eau a été une épreuve pour Gaspard qui n’a pas du tout apprécié de se retrouver trempé à la fois à cause de la rivière et de l’éléphant qui nous arrosait d’eau avec sa trompe. Il était content de l’avoir fait et content surtout que ce soit fini !

    PS : La dernière photo nous montre en train de « skyper » à la lueur des bougies…

    Commentaires
    Caro
    - 15/11/2012

    J’adore les phiotos avec l’elephant !
    Il faudrait qu on vous capte sur skype ! Joséphine adore l’ordinateur !

    Gros bisous

    Caro
    - 15/11/2012

    sympa les brochettes d oeufs durs !!!!

    Françoise
    - 15/11/2012

    Jadore la dernière photo avec l’éclairage des visages par les bougies , ondirait un tableau de l’école hollandaise !
    Quant à la balade à dos d,éléphant, c’est un must . Pour ma part , j’avais eu droit à une petite nacelle , ce qui rendait la promenade plus confortable !
    Ensuite, j’avais demandé à laver mon éléphant dans la rivière , et l’ai frotté avecla partie fibreuse de la noix de coco , ;sous la surveillance du cornac.
    Et en effet, pour me montrer son plaisir , j’avais été arrosée par la trompe de l’éléphant !!!
    Je comprends que notre petit Gaspard
    ait été impressionné par ce fait .
    Avez-vous remarqué les gros poils durs qui poussent sur son dos ?
    Grâce à vous, je revis de magnifiques moments d’il y a 25 ans et je pense que
    je serai bien étonnée(pour ne pas dire déçue ) si je revenais maintenant ?
    Allez-vous voir les tribues Karen au nord de la Thailande et faire une balade en bateau<> sur le Mékong ?
    Bisous .
    Françoise et JClaudei

    sandrine et david
    - 16/11/2012

    Ce serait cool de pouvoir vous skyper !! Continuez à nous faire rêver !! Bisous

    DEMS
    - 18/11/2012

    Il arrose plus, et c’est aussi sûrement plus agréable, que celui de Nantes !!
    Bises des DEMS


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)