Le lac Inlé : autour du lac
dimanche 28 octobre
  • JPEG - 396.6 ko
  • JPEG - 334.9 ko
  • JPEG - 315.5 ko
  • JPEG - 401.2 ko
  • JPEG - 222.1 ko
  • JPEG - 181 ko
  • JPEG - 212.6 ko
  • JPEG - 395.7 ko
  • JPEG - 397.7 ko
  • JPEG - 426.7 ko
  • JPEG - 371.2 ko
  • JPEG - 258.4 ko
  • JPEG - 319.1 ko
  • JPEG - 271.6 ko
  • JPEG - 307.4 ko
  • JPEG - 373.3 ko
  • JPEG - 411.5 ko
  • JPEG - 413.8 ko
  • JPEG - 421.4 ko
  • JPEG - 230.8 ko
  • JPEG - 352.9 ko
  • JPEG - 324.2 ko
  • JPEG - 211.5 ko
  • JPEG - 302.8 ko
  • JPEG - 196 ko
  • Dès que nous sommes entrés dans le bus de nuit nous menant de Yangon au Lac Inlé mardi dernier, nous avons eu l’impression de rentrer dans une phase plus « routarde » de notre voyage, et nous en sommes très contents ! Après un changement de roue 500 mètres après le départ, nous avons passé 12 heures dans le bus à regarder un sitcom birman, à écouter la musique à fond, à grelotter avec la clim, et quand même à dormir un peu…

    L’arrivée au petit matin à 5h30 dans le village de NyaungShwe était paisible, le village commençant à s’animer. Et surprise, nous découvrons que nous sommes arrivés en plein milieu du festival annuel du lac qui dure 18 jours seulement ! Le village est en fête : pétards, fête foraine, et courses de bateaux sur le lac… Après avoir rapidement trouvé une guest-house, nous avons découvert la grande pagode, le canal menant au Lac Inlé à 6km de là, et le marché, peut-être le meilleur endroit pour s’imprégner d’un lieu et de ses habitants… Toujours autant de sourires. Nous nous sommes essayés à des spécialités culinaires de la région, sans toujours trop savoir ce qu’on mangeait exactement ! Au marché, presque tout est frit ou cuisiné avec de l’huile : beaucoup de beignets sucrés et salés de toutes sortes. Et nous nous sommes aussi fait maquiller comme les birmanes et les enfants, qui ont presque tous une sorte de pâte blanche sur les joues : il s’agit en fait d’une pâte créée à partir d’un mélange d’eau et de bois (je ne sais pas lequel, mais on en rapporte…[Si, maintenant, je sais, c’est du Thanaka, merci Sandrine !]) qui est utilisée à la fois dans un but esthétique, mais aussi pour protéger du soleil.

    Jeudi était notre premier jour sur le lac. Extraordinaire ! C’était tellement beau qu’on préfère en faire un article dédié…

    Vendredi, c’était notre 1ère expérience à vélo, avec l’intention de rejoindre les sources naturelles d’eau chaude près du lac. En réalité, l’eau chaude était vraiment trop chaude pour emmener les enfants s’y baigner. Mais finalement, les meilleurs moments de cette journée ont été la traversée de la campagne birmane, avec notamment une escale impromptue chez des « cultivateurs » de fleurs de lotus. Il y a avait partout des étendues marécageuses recouvertes de ces belles fleurs roses, dont la tige est aussi utilisée pour créer du fil pour les confections de tissus, et dont le prix est 7 fois plus élevé que celui de la soie. Les enfants ont reçu en cadeau un bouquet de lotus et un collier en fleur de lotus. Ces cadeaux très éphémères étaient magnifiques !

    Au cours de nos promenades à vélo, nous avons découvert que NyaungShwe est un lieu important de négoce de tomates, avec des tomates d’abord acheminées en bateau depuis le lac, puis mises en cagettes en bois fabriquées sur place, et enfin empilées dans un gros camion (les tomates vertes sont, elles, transportées en vrac dans d’autres camions), le tout transitant entre chaque étape à dos d’homme bien sûr. Et moment-phare de la journée : nous nous sommes faits interviewer par la TV birmane ! Rendez-vous mercredi sur la chaîne Sky Net pour nous voir. Bon, on sait, ce n’est pas facile d’avoir accès à Sky Net ailleurs qu’en Birmanie…

    Le lendemain, en balade dans la montagne environnante avec un guide, nous avons traversé des villages traditionnels. Nous avons croisé un moine serein reclus dans sa grotte, des villageois qui ramassaient du maïs, qui préparaient des feuilles de cigares, qui vidaient des grenouilles, qui nourrissaient leurs cochons… Et surtout beaucoup d’enfants qui rigolaient sur notre passage ou… plus tristement, qui travaillaient comme les adultes. Et puis, c’était notre 1ère fois en tuk-tuk : une sorte de mobylette qui peut transporter plusieurs passagers. « Trop drôle » tellement ça secoue ! Samedi, c’était aussi le jour du grand marché à NyaungShwe, et nous avons croisé de nombreuses charrettes bien chargées d’hommes et de vivres, de retour du marché.

    Nous avons tellement aimé cette région, que la sélection des photos et des commentaires a été très difficile. On voudrait tellement vous en montrer et vous en dire plus… Ce sera à notre retour !

    Commentaires
    Sandra
    - 29/10/2012

    Les cheveux poussent et Vous avez tous bonne mine ! Chez nous l’hiver s’installe ... Mais c’est les vacances pour les enfants et on en profite pour faire les touristes à Paris avec la cousine Clémentine en visite. Plein de grosses bises et merci pour ces photos géniales !

    Patrick Julie Katell Bonnie
    - 29/10/2012

    BON ANNIVERSAIRE ANTONIN !!!!!!!!!

    Stéphanie
    - 30/10/2012

    Quelle série de photos ! Parfait pour mon stock de rêves colorés... Je pense que l’expression "enjoy" prend tout son sens au fil de vos articles.. À bientôt. les stars de la tv ;)


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)