La côte d’Amed
vendredi 5 octobre
  • JPEG - 252.1 ko
  • JPEG - 324.9 ko
  • JPEG - 272.5 ko
  • JPEG - 167.2 ko
  • JPEG - 170.9 ko
  • JPEG - 1.6 Mo
  • JPEG - 176.3 ko
  • JPEG - 212.5 ko
  • JPEG - 177.5 ko
  • JPEG - 184.9 ko
  • JPEG - 218.3 ko
  • JPEG - 222.6 ko
  • JPEG - 339.6 ko
  • JPEG - 328.1 ko
  • JPEG - 380.7 ko
  • JPEG - 281.2 ko
  • JPEG - 189.2 ko
  • Depuis 3 jours, nous sommes installés à Bunutan, un des villages qui forment la côte d’Amed. Cette côte a 2 particularités : des plages de sable tout noir, et les innombrables bateaux de pêcheurs, les « sampans » avec 2 flotteurs, le mât et la bôme en bambou, et surtout des voiles multicolores. Les plages en sont couvertes. Le contraste entre le noir du sable, et le blanc et les couleurs des bateaux est très beau.

    Dès le 1er jour, nous avons rencontré Jonny, un pêcheur dont les enfants jouaient sur la plage, à côté des nôtres. Et le lendemain matin, nous avions rendez-vous avec lui à 5h30 pour l’accompagner pour sa pêche, parmi des dizaines d’autres bateaux. On a profité du lever de soleil en pleine mer. Il s’est levé derrière les montagnes de l’île de Lombok, voisine de Bali… La pêche a été maigre car la ligne s’est rapidement cassée (pas de pêche au filet ici, tous les poissons, en général des maquereaux, sont pêchés un par un). Se retrouver en pleine mer, à l’aube, pendant 2 heures, sur une petite embarcation est une expérience fabuleuse, d’autant plus qu’elle était inattendue !

    A Bali est aussi née une nouvelle passion pour Antonin et Basile : le snorkeling. Munis de leur masque et leur tuba, à 10 mètres de la plage à peine, ils ne trouvent même plus les mots pour exprimer leur émerveillement de voir autant de poissons multicolores : « plus qu’inimaginables, plus que féériques… »

    A Amed, nous sommes allés voir ce matin les exploitations de sel qui travaillent avec une méthode traditionnelle bien spécifique à cette région de Bali. C’était notre 1er déplacement en scooter avec Jérome comme conducteur. 2 allers-retours ont suffi : en circulant à 3 sur le scooter, on se fond dans les habitudes locales... C’était une grande première pour Gaspard qui a beaucoup apprécié (ses frères ont dû attendre d’avoir 6 ans pour en faire à Paris !).

    Et nous avons vécu aujourd’hui un moment bien particulier toujours grâce à Jonny… Il nous a proposé d’assister à la cérémonie funèbre d’un villageois. Les célébrations ont démarré dès la veille au soir avec des chants et des musiques de gamelan qui résonnaient dans la montagne. Ce matin, nous avons rejoint le cortège funèbre qui traversait différents villages pour se terminer sur une plage, où le corps du défunt ainsi que de nombreuses offrandes ont été brûlés, toujours au son du gamelan. C’était très étrange de voir autant de sérénité, autant de monde, assez peu de tristesse, et pour finir ce grand feu sur la plage…

    Et à la demande générale… un autre gecko sur la dernière photo, fastoche à trouver cette fois !

    Commentaires
    Sandrine et David
    - 6/10/2012

    Waow !! Belle expérience et belle rencontre ! Chance que nous n’avons pas eu avec Coco vers Amed ! C’est bien de voyager avec des enfants car cela permet de rencontrer des gens plus facilement !! Dommage de vous avoir loupé de peu !! Bisous ! ;-)

    Solène
    - 6/10/2012

    Quelle chance de faire d’aussi belles rencontres ! Continuez à nous faire rêver, on adore.

    les enfatns de la classe de Clotide
    - 8/10/2012

    Bonjour à tout le monde et spécialement à Gaspard,
    Nous sommes dans la bibliothèque de l’école avec Iléna, Madhil, Inès, Véronique, Lou et Adrien et Grégory. Nous venons de voir votre blog pour la première fois et nous l’avons trouvé très joli. Les photos sont très belles.
    On a une question à poser à Gaspard est ce qu’il pourrait nous envoyer un petit cadeau de Chine ou Bali pour mettre dans la classe ou epl. Gaspard tu as de la chance de faire ce voyage. On te fais parvenir des gros bisous et espérons avoir de tes nouvelles très rapidement. Une partie des enfants de la classe 4 de christiani (moyenne section). je vous ecris très vite depuis ma maison j,e ne vous oublie pas continuez à nous faire réver comme vous faites. Gros bisous Gregory


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)