A dos de dromadaire dans le désert du Thar
mardi 10 mars
  • JPEG - 148.2 ko
  • JPEG - 222.3 ko
  • JPEG - 151.6 ko
  • JPEG - 122.6 ko
  • JPEG - 164.2 ko
  • JPEG - 188 ko
  • JPEG - 116.7 ko
  • JPEG - 163.8 ko
  • JPEG - 208.7 ko
  • JPEG - 289.2 ko
  • JPEG - 254.6 ko
  • JPEG - 204.7 ko
  • JPEG - 184.1 ko
  • JPEG - 173 ko
  • JPEG - 69.9 ko
  • JPEG - 109.5 ko
  • JPEG - 115.9 ko
  • JPEG - 132.2 ko
  • JPEG - 107.7 ko
  • JPEG - 152.5 ko
  • JPEG - 173.4 ko
  • JPEG - 132.8 ko
  • JPEG - 192.3 ko
  • JPEG - 227.4 ko
  • JPEG - 138.1 ko
  • JPEG - 189.8 ko
  • JPEG - 273.2 ko
  • JPEG - 120.2 ko
  • JPEG - 68.8 ko
  • JPEG - 99.4 ko
  • JPEG - 109.1 ko
  • JPEG - 94.6 ko
  • JPEG - 132.3 ko
  • JPEG - 242.8 ko
  • JPEG - 158.3 ko
  • JPEG - 193.9 ko
  • JPEG - 207.9 ko
  • JPEG - 204.7 ko
  • JPEG - 233 ko
  • JPEG - 63.6 ko
  • Jaisalmer est située en plein milieu du désert du Thar, qui s’étend jusqu’au Pakistan à 80 kilomètres. Nous avons vécu ici notre 1ère expérience de balade à dos de dromadaire (ils disent camels ici, mais ce sont bien des dromadaires à une seule bosse), et de nuit à la belle étoile dans le désert de sable. Magique ! Une jeep nous a d’abord emmenés vers un village où nous avons récupéré nos montures. Difficile d’imaginer des villages aussi perdus dans le désert. Leur activité principale est l’élevage, et la vente de pierres. L’été, la température monte à plus de 50°. Inimaginable…

    On ne peut pas dire que l’assise soit hyper conformable sur un dromadaire, mais notre caravane avait la classe ! Chacun avait un turban ou un foulard de circonstance. Nous avons fait ce bout de chemin, avec nos chameliers bien sûr et aussi 2 allemands très sympas, Marco et Kai. Au bout d’une heure, nous avons rejoint le campement au milieu des dunes de sable. Le vent avait effacé les traces de la veille. Les enfants ont fait des courses dans le sable, des sauts, nous avons profité des lumières du coucher de soleil… Et nous avons dîné d’un repas simple mais très bon préparé par notre guide et les chameliers. Les enfants les ont aidés à préparer les chapatis. C’était aussi le début des festivités d’Holi, alors le barbouillage de couleurs a commencé dans le désert :)

    Nous avons dormi à la belle étoile, oui, mais dans des lits ! Une super installation de 5 lits collés, avec de grosses couvertures (la température fraîchit fortement la nuit). Nous n’avions plus qu’à admirer la pleine lune et les nuages pour la fin de la soirée, dans un vrai silence qu’on entend rarement. C’était fantastique. Chacun de nous avait bien conscience de vivre un moment exceptionnel. Notre réveil s’est fait avec la lumière du jour et le chant des oiseaux (dans le quasiment seul arbre du coin !). Juste avant le lever du soleil…

    Après le petit déjeuner, le retour s’est fait d’abord en dromadaire à nouveau, puis en jeep vers Jaisalmer. C’est certain, on se souviendra longtemps de cette journée exceptionnelle…

    Commentaires

    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)