La Paz, la capitale la plus haute du monde
samedi 1er juin
  • JPEG - 522.9 ko
  • JPEG - 278.9 ko
  • JPEG - 163.8 ko
  • JPEG - 214.7 ko
  • JPEG - 163.4 ko
  • JPEG - 149.6 ko
  • JPEG - 205.4 ko
  • JPEG - 215.9 ko
  • JPEG - 183.1 ko
  • JPEG - 172.7 ko
  • JPEG - 213.9 ko
  • JPEG - 129.6 ko
  • JPEG - 191.3 ko
  • JPEG - 313.8 ko
  • JPEG - 156.7 ko
  • JPEG - 279.7 ko
  • JPEG - 214.3 ko
  • JPEG - 246.8 ko
  • JPEG - 188.9 ko
  • JPEG - 215.6 ko
  • JPEG - 205.3 ko
  • JPEG - 254.4 ko
  • JPEG - 198.5 ko
  • JPEG - 138.7 ko
  • JPEG - 136.3 ko
  • 3600 m d’altitude, incroyable ! La 1ère fois où nous découvrons La Paz, c’est en arrivant en bus depuis les hauteurs. La vue est saisissante ! La ville se répand sur plusieurs collines en contrebas, les maisons sont toutes couleur terre. Et on devine très vite que dans cette ville, il faut monter et descendre sans cesse pour changer de quartier… Elle s’étale en fait entre 3600 et 4100m d’altitude. Ça fait un beau dénivelé.

    Nous ne sommes restés que 2 jours, avec l’objectif principal d’acheter des souvenirs à renvoyer en France. Mission accomplie avec un colis de 9 kilos ! Reste à savoir si le colis va bien arriver à destination. Nous avons donc arpenté les rues et les marchés. Sur le fameux marché des sorcières, on vend des amulettes, des potions et des fœtus de lama, utilisés comme porte-bonheur par les habitants lorsqu’ils construisent une nouvelle maison. Ces fœtus sont enterrés sous la 1ère pierre. Etrange… Dans les magasins de souvenirs, les couleurs des tissus rendent les échoppes vraiment très gaies.

    Petite balade au sommet d’une colline pour revoir la ville vue d’en haut. Très jolie. En revanche, pas question pour nous de faire la Ruta de la Muerte en VTT, attraction phare de La Paz : il s’agit d’une route à flanc de montagne, réputée la plus dangereuse du monde ! Pas question non plus de tenter l’ascension du Huyana Potosi, le sommet à plus de 6000 m qui domine La Paz…

    Côté « gastronomie », nous découvrons le Pique Macho, un plat composé d’un lit de frites surmonté d’un mélange de saucisses, de viande de bœuf marinée, d’œufs, de tomates et d’oignons. Pas forcément raffiné, mais plutôt bon, et bien roboratif !

    Et puis, toujours ces femmes boliviennes dans leurs habits traditionnels, qui portent un bébé, des marchandises, ou toutes sortes de victuailles dans leur dos…

    Commentaires
    françois alias doudou de justine
    - 26/06/2013

    Bonjour bonjour
    en voyant cette dernière photo que je trouve très drôle je ne peux que dénoncer le plagiat réussi en vous envoyant cette petite image... :)
    Gros bisous

    François

    http://ekladata.com/N_c4_9MhfrZPngy...

    PS : chaque étape de votre voyage est magnifique, on vous envie beaucoup, profitez bien de votre dernier mois loin d’ici !


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)