La belle ville de Sucre
jeudi 30 mai
  • JPEG - 473.7 ko
  • JPEG - 179.6 ko
  • JPEG - 155.2 ko
  • JPEG - 165.7 ko
  • JPEG - 145.3 ko
  • JPEG - 230.7 ko
  • JPEG - 146.9 ko
  • JPEG - 179.5 ko
  • JPEG - 146.1 ko
  • JPEG - 239.2 ko
  • JPEG - 110.9 ko
  • JPEG - 217.7 ko
  • JPEG - 258 ko
  • JPEG - 136.9 ko
  • JPEG - 178.1 ko
  • JPEG - 173.7 ko
  • JPEG - 166.9 ko
  • JPEG - 208.1 ko
  • JPEG - 223.7 ko
  • JPEG - 150.9 ko
  • JPEG - 181 ko
  • JPEG - 124.3 ko
  • JPEG - 173.2 ko
  • JPEG - 178.4 ko
  • JPEG - 159.9 ko
  • JPEG - 165.9 ko
  • JPEG - 181.9 ko
  • JPEG - 198.7 ko
  • JPEG - 218.4 ko
  • JPEG - 173 ko
  • JPEG - 181.9 ko
  • JPEG - 127.6 ko
  • Sucre est la capitale constitutionnelle de la Bolivie. Son nom vient d’Antonio de Sucre, un des libérateurs de la Bolivie. L’architecture coloniale de cette ville est très belle avec de nombreux palais, églises, couvents, musées qui abritent en général un petit patio. Vraiment très agréable. Nous avions besoin de nous poser avec nos nombreux levers très matinaux et nous en avons profité à Sucre.

    Côté visites, nous avons beaucoup aimé le Couvent San Felipe de Neri, dont la vue depuis le toit sur toute la ville est très chouette. Le MUSEF, musée des arts folkloriques présentait une exposition de masques. Et puis, nous nous sommes rendus à la grande cimenterie de Sucre, non pas pour son activité industrielle, mais parce qu’en s’agrandissant, une vaste plaque d’argile a été découverte avec… des empreintes de 9 sortes de dinosaures. Ce qui est drôle, c’est que cette plaque est maintenant à la verticale depuis la montée des Andes. Enfin et surtout, nous avons adoré déambuler dans le marché multicolore, nous nous sommes régalés de jus de fruits et de salades de fruits… Et dans toute la ville, les boliviennes d’origine indienne arborent fièrement leur habit traditionnel avec une jupe gonflée par de nombreux jupons, un châle, des petites ballerines, un chapeau melon et de très longues nattes.

    Et Sucre, c’est aussi pour nous la ville des rencontres et retrouvailles ! D’abord, la rencontre avec Christian, Ana et Camille, qui tiennent le bar-resto très convivial Le Petit Parisien où se retrouvent les français de passage. Nous y avons retrouvé Erwan et Jen (rencontrés en Nouvelle-Zélande), Arthur et Hugo (rencontrés en Patagonie), Gaëtan (rencontré… au Laos !). Et nous avons croisé Jérome et Céline (ça ne s’invente pas) et toute une troupe de Français fêtards bien sympas. Bref, ces quelques jours nous ont permis de prendre quelques apéros accompagnés de vraies bonnes rillettes et pâtés de lapin préparés par Christian. Ajouté à tout ça, 2 déjeuners au délicieux resto français La Taverne pour 45 Bolivianos le menu entrée/soupe/plat/dessert. Quant aux enfants, ils en ont profité pour jouer et regarder des dessins animés avec Camille (tout contents forcément !) et pour lire des BD à l’Alliance Française.

    Nous sommes repartis de Sucre bien requinqués !


    PS : Cherchez l’erreur sur la dernière photo…

    Commentaires

    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)