Dix jours à Buenos Aires
samedi 4 mai
  • JPEG - 141.5 ko
  • JPEG - 148.2 ko
  • JPEG - 114.2 ko
  • JPEG - 210.1 ko
  • JPEG - 206.1 ko
  • JPEG - 221.5 ko
  • JPEG - 148.8 ko
  • JPEG - 128.5 ko
  • JPEG - 164.7 ko
  • JPEG - 157.7 ko
  • JPEG - 209.5 ko
  • JPEG - 132.7 ko
  • JPEG - 193.1 ko
  • JPEG - 156.7 ko
  • JPEG - 221.3 ko
  • JPEG - 214.7 ko
  • JPEG - 108.2 ko
  • JPEG - 191.7 ko
  • JPEG - 174.3 ko
  • JPEG - 332.7 ko
  • JPEG - 163.6 ko
  • JPEG - 96 ko
  • JPEG - 128 ko
  • JPEG - 122.9 ko
  • JPEG - 110.2 ko
  • JPEG - 103.8 ko
  • JPEG - 229.2 ko
  • JPEG - 174 ko
  • JPEG - 205.1 ko
  • JPEG - 189.4 ko
  • JPEG - 179.8 ko
  • 1ère expérience des bus super luxe de l’Argentine. 20 heures pour aller de Bariloche à Buenos Aires qui sont passées très vite. Nous avions choisi les places « cama », avec des sièges tout moelleux qui s’inclinent presque à l’horizontale. Le service est en plus semblable à ceux des avions avec un service de repas, plutôt bons d’ailleurs. Côté paysages, nous avons traversé des espaces désertiques avec des canyons, des lacs, des villages perdus au milieu de cette immensité… avant d’arriver à la mégalopole Buenos Aires avec ses 13 millions d’habitants.

    Arrivés dans la géante ville de Buenos Aires, nous avons été accueillis par Fred dès la descente du bus à Retiro. C’est chez Fred et Daniel que nous passerons quelques jours dans leur appartement situé dans le centre dans le quartier de Recoleta. Un super accueil ! C’est vraiment chouette de se retrouver « comme à la maison » (avec des trucs en plus, par exemple une Wii…).

    Fred nous a fait découvrir la place centrale, Plaza de Mayo, avec la cathédrale (celle du nouveau pape Francisco !), le palais de la présidence, l’ancienne mairie… C’est aussi sur cette place qu’avaient lieu les manifestations des mères des disparus pendant la dictature. Les foulards au sol en sont la mémoire. Nous avons visité la frégate Sarmiento, ancien bateau-école de la marine argentine, le cimetière de Recoleta avec la tombe d’Evita (Eva Peron, icône absolue !), la seule fleurie de tout le cimetière, le jardin botanique… Et nous avons eu le privilège de visiter l’ambassade de France, située dans un ancien hôtel particulier du début du 20ème siècle dans un style très classique. Ce bâtiment est très apprécié des Argentins, car c’est un des souvenirs de la grande époque de l’Argentine quand elle était la 7ème puissance du monde. Dans les grands classiques, nous nous sommes rendus dans Caminito, 4 petites rues colorées dans le quartier populaire de la Boca (celui de Maradona). Balades dans les quartiers de Palermo Viejo (le quartier bobo par excellence), San Telmo... Buenos Aires est un mélange de bâtiments datant de l’âge d’or au début du 20ème, et de bâtiments plus quelconques. Des palaces, des bâtiments classiques se cachent dans les vieux quartiers de la ville, tandis qu’à de nombreux coins de rue, on peut découvrir de beaux exemples d’art urbain avec des fresques colorées.

    2 visites de musée à notre actif à Buenos Aires. Le MALBA est le musée des arts latino-américains de Buenos Aires. Il présente les œuvres d’artistes du 20ème siècle d’Argentine, Brésil, Mexique… Le MACBA, quant à lui, est le petit musée d’art contemporain de Buenos Aires. Enfin, nous avons visité le célèbre Teatro Colon, opéra de Buenos Aires à l’architecture très influencée par l’Europe. Nous avons même pu assister à quelques minutes de la répétition de l’opéra en cours.

    Pour quitter la frénésie de la ville, nous sommes allés à Tigre, ville paisible de 30 000 habitants à 1 heure de train de Buenos Aires. Elle est construite sur le delta du Rio Parana. Les voitures sont inutiles dans cette ville car les maisons sont construites au bord des méandres du delta. C’est une petite escapade prisée des habitants de Buenos Aires. On y circule sur des « lanchas », sorte de bateaux-bus qui transportent les visiteurs, mais aussi les écoliers… Très agréable balade et très jolies et grandes maisons !

    Buenos Aires, ce sont aussi des restaurants de viande à tomber par terre : Daniel et Fred nous ont emmenés dans 3 bonnes adresses. Mention très spéciale pour le bife de lomo, un délice !

    Buenos Aires vit aussi la nuit. Quand Fred et Daniel nous ont fait découvrir El Mato a un policia motorizado, un groupe de rock argentin, on a tout de suite accroché… Nous avons rejoint les fans à leur concert à la Tractienda… Début du concert à… 0h30 ! Rien d’inhabituel ici, la vie le we ne démarre pas avant minuit ! (Les enfants étaient gardés par une baby-sitter, bien sûr…)

    Côté budget, nous soufflons un peu, car nous avons bénéficié du taux de change non officiel. +50% de pouvoir d’achat, nous voyons les choses autrement ! Ici, l’inflation est galopante, et alors que le taux officiel est de 6,7 pesos pour 1 euro, le taux non officiel est à au moins 10 pesos pour 1 euro. Heureusement, ici, tout se règle en « efectivo » (en espèces), car nous avons dû prolonger notre séjour suite à la perte/vol de notre carte bleue. Et le jour-même où nous avons reçu la nouvelle CB, nous apprenons que les chauffeurs de bus longue distance se sont mis en grève !

    Nous avons bien apprécié cette pause prolongée et imprévue chez Fred et Daniel, qui nous a aussi permis de voir Monica qui tient la librairie française. Nous avons bien rechargé les batteries pour la suite du voyage, avec des journées totalement off. C’est parfois bon de ne rien faire ! Et c’est finalement en avion que nous prenons la direction d’Iguazu, en espérant que la grève sera de courte durée.

    Commentaires
    TIGER
    - 7/05/2013

    Très beau Buenos Aires, on dirait presque que vous revenez vraiment en occident pour la 1ere fois depuis 7 mois :)
    Tigre ciudad à l’air sympa aussi (évidemment)

    fred
    - 9/05/2013

    Que de souvenirs ! J’attends le post sur Iguazu avec impatience ;-) Besos argentinos
    Fred

    - 15/05/2013

    Bravo pour le rock , ça dégourdit les jambes !
    En plus , la bonne viande d’Argentine a dû vous requinquer ; et le bife de lomo est le meilleur morceau pour la tendreté ,c’est du filet de boeuf ! Pas question d’être végétarien dans ces conditions !!!
    J’envie votre séjour ; avec des amis en plus , c’est le top !
    Françoise et JClaude


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)