Bariloche en Argentine
lundi 22 avril
  • JPEG - 143.9 ko
  • JPEG - 211.5 ko
  • JPEG - 167.7 ko
  • JPEG - 330.6 ko
  • JPEG - 241.1 ko
  • JPEG - 344.7 ko
  • JPEG - 328.5 ko
  • JPEG - 324.5 ko
  • JPEG - 224.5 ko
  • JPEG - 176.1 ko
  • JPEG - 361.8 ko
  • JPEG - 309.8 ko
  • JPEG - 186.6 ko
  • JPEG - 207.1 ko
  • JPEG - 378.3 ko
  • JPEG - 248.1 ko
  • JPEG - 235.6 ko
  • JPEG - 186.5 ko
  • JPEG - 166.5 ko
  • JPEG - 218.6 ko
  • JPEG - 345 ko
  • JPEG - 364 ko
  • JPEG - 272 ko
  • Bariloche est une ville de 100 000 habitants à seulement 80 km à vol d’oiseau de Puerto Varas où nous étions au Chili, mais à 350 km par la route, la traversée des Andes nécessitant un large détour. D’ailleurs, nous avons été épatés par les changements de paysages d’un côté et de l’autre des Andes. Côté ouest, au Chili, le climat est beaucoup plus humide, les nuages étant arrêtés par les montagnes. Du coup, le paysage ressemble fortement aux champs bien verts avec des vaches paisibles qu’on voit dans les Alpes. Une fois le col passé, l’automne est déjà là avec des couleurs vraiment magnifiques. Finis les champs tout verts, ce sont maintenant de grands arbres aux couleurs rouge, jaune, orange…

    En revanche, en arrivant à Bariloche, à 770m d’altitude, nous retrouvons une végétation encore verte. Seuls les peupliers font des taches jaunes dans le paysage. Le sommet de fréquentation de Bariloche est en juillet-août quand la saison de ski bat son plein. Mais les montagnes environnantes et surtout les lacs permettent de faire de belles balades. Celle que nous avons préférée est l’ascension, un peu raide, du Cerro Campanario, avec une vue à 360° des alentours au sommet. Ce point de vue ferait partie des 10 plus beaux points de vue du monde d’après le National Geographic ! Nous y avons rencontré Blandine et Sébastien qui font un tour du continent américain de 7 mois pour leur voyage de noces.

    Côté rencontre, nous avons aussi retrouvé Gianny et David, « les garçons en vadrouille », croisés d’abord à Santiago puis à Puerto Natales. C’est vraiment chouette ce type de retrouvailles aux moments où on s’y attend le moins. En plus, c’est dans notre hostel qu’on les a retrouvés (il doit pourtant y en avoir plus de 100 ici !).

    On ne gardera pas un souvenir impérissable de Bariloche. C’est trop proche de ce que nous connaissons, et les prix sont vraiment élevés, semblables à ceux des pays européens. D’ailleurs, plusieurs voyageurs que nous avons rencontrés ici font du stop et pratiquent le couch-surfing (hébergement gratuit chez l’habitant), pour économiser. Ah si, il y a quand même les arbres habillés de « chaussettes » en broderie qui donnent un petite touche sympa au quartier où nous logions…

    Commentaires
    - 29/04/2013

    D’accord pour mettre des jolies chaussettes brodées et bien colorées sur les troncs d’arbres chez JClaude ; qui s’y colle ?
    Françoise

    - 1er/05/2013

    Bonjour à toute la famille, vos photos sont toujours aussi belles...Lucie les regarde avec beaucoup d’attention. Nous vous embrassons très fort. Estelle, Lucie et Frédérick.

    TIGER
    - 3/05/2013

    Rien depuis 10 jours ? Vous le peaufinez l’album Buenos Aires.

    sandrine et david
    - 3/05/2013

    J’attend avec impatience les photos de Buenos Aires !!! Bisous

    Monika et JL
    - 13/05/2013

    Hello
    Nous avons reçu votre carte des Philippines !!! Un peu décalé maintenant ;-) C’est super de (re)voir l’Argentine grace à vous. Ca donne envie d’y repartir.
    Bises


    .

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)